Escapade australienne

Dans le cadre du programme Échanges Azimut, trois élèves de cinquième secondaire de l’école secondaire de Saint-Anselme, en assumant la totalité des coûts, ont participé à un échange étudiant ce printemps, en Australie.

Après avoir accueilli trois jeunes australiennes, en premier lieu l’hiver dernier, Julie-Ann Lavoie, Éliane Baillargeon, toutes deux de Saint-Anselme et Audrey Lavoie de Saint-Malachie ont séjourné sur la côte est de l’Australie, dans le Queensland, de la mi-mars, après le congé de la Relâche, jusqu’à la fin avril 2018, pour une durée totale de six semaines, dans le but premier de parfaire leur usage de l’anglais.

Au départ de Montréal et transitant par Vancouver, nos trois voyageuses, s’intégrant à un groupe de trente jeunes provenant de partout au Québec, arrivaient à Brisbane, ville de 2 500 000 habitants, après 21 heures de vol et une escale canadienne de trois heures; ouf!

Nos trois excursionnistes ont ainsi fréquenté des écoles de 500 élèves équivalant à notre deuxième cycle et ont assisté à leurs cours dispensés bien évidemment dans la langue de Shakespeare.

Nos trois filles séjournaient séparément dans trois familles distinctes qui les ont accueillies avec hospitalité sous leur toit et qui ont tout fait pour leur rendre leur séjour des plus agréables.  En quelques occasions, elles se sont rencontrées pour des activités de loisir.  Par exemple, elles ont pu assister à des matchs de basketball tenus lors des Jeux du Commonwealth opposant le Canada à l’Australie. Il est nul doute facile d’imaginer à qui allait leur allégeance!

Étant à l’antipode du Québec, du même coup dans l’hémisphère sud, nos filles se retrouvaient ainsi sous ses latitudes, au début de l’automne, avec des températures avoisinant la plupart du temps les trente degrés.

Elles ont beaucoup apprécié leur expérience que ce soit en raison des paysages nouveaux, de la faune et de la flore, de la nourriture ou du développement de leur autonomie personnelle.

Elles affirment par ailleurs ne pas revenir parfaitement bilingues, mais signalent que leur compréhension de la langue d’Albion s’est beaucoup améliorée. Le discernable et célèbre accent australien ne semble pas avoir été un frein à leur expérience ou séjour dans cette région.

Il va de soi qu’elles ont eu accès aux richesses de cette région que ce soit les plages, le corail et les montagnes. Elles ont aussi, vous le devinez bien, vu de visu des kangourous et des wallabys!

Le seul aspect négatif de leur voyage, selon leurs dires, aura été de subir les affres du décalage horaire qui leur en aura fait voir de toutes les couleurs lors de leur premier jour de classe au retour, le lundi matin, à Saint-Anselme!

Finalement, à l’instar des jeunes filles du Queensland qui avaient séjourné dans la région de Bellechasse, nos élèves garderont un souvenir impérissable de leur voyage.

 

Étienne Poulin
Enseignant
École secondaire de Saint-Anselme