Une rentrée professionnelle pour des élèves du CFA!

Deux élèves du Centre de formation agricole (CFA) de Saint-Anselme de la Commission scolaire de la Côte-du-Sud (CSCS) ont l’occasion, cet automne, de vivre une rentrée bien différente. En plus d’entamer leur dernière année de formation, ils ont la chance d’expérimenter le projet-pilote de formation duale.

Ce projet-pilote de formation duale s’adresse aux élèves de deuxième année inscrits au programme Mécanique agricole du CFA de Saint-Anselme. Les élèves auront la possibilité de réaliser 65 % de leur formation en milieu de travail et 35 % en classe. Les heures de formation en entreprise seront rémunérées. Pour cette année, deux élèves auront la chance de vivre cette expérience, puisqu’il s’agit d’un projet-pilote. Les douze autres élèves vivront leur dernière année scolaire au CFA. Mentionnons que ce sont les élèves désireux de travailler dans un garage à la fin de leur formation qui peuvent accéder à ce projet.

Formation de formateur en entreprise

Au printemps dernier, La Coop Unicoop avait manifesté son intérêt pour accueillir et encadrer des candidats à ses garages de mécanique agricole de Saint-Anselme et de Sainte-Marie. Afin de préparer la coopérative à l’arrivée des élèves, une formation a été offerte aux mécaniciens, aux gérants de service et au responsable des ressources humaines. Cette formation visait à les informer des procédures pédagogiques pour favoriser un apprentissage optimal aux élèves en milieu de travail.

Accompagnement individualisé

Dans le but de faciliter la transition école-entreprise, le CFA s’est engagé à prêter un portable ainsi qu’un coffre à outils à ses élèves. Mentionnons que les apprentis mécaniciens auront la possibilité de contacter leurs enseignants du CFA en tout temps grâce à l’application Skype.

Au cours des prochains mois, le CFA compte interpeller d’autres entreprises de la région désireuses de se joindre à ce projet pour l’année scolaire 2018-2019. D’ailleurs, une attention particulière sera apportée pour la promotion de ce type de formation auprès de la future clientèle. Des entrevues entre les entreprises partenaires et les élèves seront prévues en février 2019. Rappelons que cette initiative a pour but de répondre aux besoins des entreprises vivant la pénurie de main-d’œuvre qui touche la province, mais a aussi comme objectif de favoriser l’intégration des élèves en milieu de travail.