De la cour au fleuve : la toute nouvelle cour de l’école Saint-François-Xavier est prête!

Après plus de deux ans depuis le lancement du projet De la cour au fleuve, les élèves et les membres du personnel de l’école primaire Saint-François-Xavier de L’Islet ont enfin célébré la fin des travaux de leur superbe cour extérieure.

Ce projet initié à l’automne 2017 en raison de la perte d’espace dans la cour qu’a occasionné la construction du nouveau gymnase a permis l’aménagement de plateaux de jeux extérieurs et d’organisations sportives dynamiques, variées et sécuritaires destinés aux élèves, mais également à toutes les familles du milieu.

 

Voici les différents volets qui ont été repensés, améliorés et revitalisés :

Embellissement de la cour ;

Amélioration des surfaces disponibles ;

Aménagement de zones sportives appropriées ;

Aménagement d’une classe verte ;

Lignage de jeux sur l’asphalte;

Aménagement de plusieurs zones ombragées ;

Aménagement d’un sentier pédestre.

De la cour au fleuve est le résultat d’un travail collectif et démontre l’importance pour le milieu de se soucier de l’épanouissement des enfants. Sans l’appui de différents partenaires de la communauté, ce projet d’envergure aurait été impossible à réaliser. « Il est primordial pour moi de remercier chacun de nos partenaires, dont la Fonderie Poitras qui, rappelons-le, nous a offert 25 000 $, au nom de tous les élèves, leurs parents et les membres du personnel. Ils ont contribué à l’amélioration de la qualité de vie dans notre belle cour d’école et nous en sommes grandement reconnaissants. Je lève mon chapeau également aux membres du comité qui ont porté ce projet à bout de bras », souligne madame Manon Tremblay, directrice de l’école Saint-François-Xavier.

« La Fonderie a à cœur de s’impliquer dans son milieu et souhaitait poser un geste signifiant pour les familles de chez nous. Offrir aux enfants ainsi qu’aux familles un espace rassembleur où chacun pourra bénéficier d’installations sécuritaires et attrayantes est une excellente façon de s’impliquer à long terme. Ce partenariat avec le milieu scolaire était donc tout à fait naturel pour nous », souligne monsieur Clause Massé, de la Fonderie Poitras.