Menu
Nous Joindre

Imprimer

Rencontrez Nao!

nao1Le robot humanoïde Nao a fait connaissance avec les élèves de deux écoles de la Commission scolaire de la Côte-du-Sud. En effet, les élèves de la classe-ressource de madame Marie-Christine Audet de l’école primaire de la Nouvelle-Cadie et ceux du CFER de Bellechasse ont le privilège de travailler avec le sympathique robot.

Ce projet pédagogique, initié par la conseillère pédagogique Emmanuelle Frenette, est chapeauté par le professeur titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les technologies de l’information et de la communication (TIC) en éducation, monsieur Thierry Karsenti et démontre déjà des résultats probants après seulement trois visites.

Par ses capacités visuelles, audios, tactiles, vocales et même sociales, Nao plaît tout de suite aux élèves qui sont portés à interagir avec lui comme s’il s’agissait d’un ami. En effet, grâce à ses modules d’interaction et ses mouvements, Nao amène les élèves à lui parler, à répondre à ses questions, à lui raconter une histoire, à danser, etc.

Afin que ce type de projet pédagogique puisse se tenir dans une classe, l’équipe de monsieur Karsenti programme religieusement Nao avant chaque rencontre. Il s’agit d’un travail colossal, puisque le robot doit être prêt à poursuivre la conversation en fonction de la réponse de l’élève. Selon les demandes de l’enseignante, il peut être programmé pour travailler différentes matières avec l’élève, que ce soit les mathématiques, le français, la géographie, etc. Nao peut même donner des devoirs!

nao2Fait très intéressant, certains élèves de la classe de madame Marie-Christine sont atteints du trouble du spectre de l’autisme (TSA) et l’influence de Nao est très positive pour eux. Il réussit à établir des liens étroits avec ces enfants pour qui les relations humaines sont difficiles. De plus, grâce au robot, l’enfant TSA développe une meilleure conscience de son corps et développe davantage le sens du toucher. D’ailleurs, l’équipe de monsieur Karsenti filme les rencontres afin d’être en mesure de documenter et de faire la démonstration des impacts positifs sur cette clientèle.

Du côté du CFER de Bellechasse, les élèves expérimentent davantage l’envers de Nao, puisque ce sont eux qui sont responsables de le programmer afin de pouvoir par la suite interagir avec lui. Cette expérience est particulièrement marquante parce qu’il ne s’agit pas d’une tâche facile. Pour eux, c’est une grande réussite et une source indéniable de motivation. Le CFER de Bellechasse est la seule école de la commission scolaire qui possède ces propres robots.

Nao
Nao essaie même de jouer au soccer!

Bien que l’arrivée de Nao soit prometteuse, le projet est encore à ses débuts puisque le coût d’acquisition du robot et la maîtrise de la programmation de celui-ci font en sorte qu’il ne soit pas accessible à tous. Madame Frenette et madame Audet se croisent les doigts afin que le projet puisse obtenir le financement nécessaire pour perdurer, puisque l’implication et le sourire des élèves en dit long sur l’influence de Nao!

(En savoir plus) (Le robot Nao – un outil pédagogique innovant)


Voir les archives