L’Envol : vu d’en haut

Cette année à l’Envol, les élèves ont été accueillis d’une façon unique : le début de l’année s’est marqué d’une ascension. Après s’être présentés, les élèves et les enseignants ont pris la route en direction de la montagne. C’est donc en repoussant leurs limites qu’une nouvelle épreuve a commencé. Dans la montagne comme dans les classes, chacun a trouvé son rythme. Certains montaient plus rapidement, certains devaient s’arrêter pour reprendre leur souffle, tandis que d’autres y allaient plus lentement, mais de manière plus constante. Quelques-uns l’ont même parcouru à la course. Ce fut une belle occasion pour connaitre le tempérament de chacun. Le premier chemin emprunté par les randonneurs  était très vaseux et obstrué de broussailles. La décision a donc été prise de prendre un chemin plus abrupt, mais plus confortable. Encore une fois, l’attitude adoptée dans la montagne se retrouve dans cet environnement. Ici, à l’Envol, nous avons compris que lorsque ça ne fonctionne pas, il faut s’adapter. C’est donc ce qui a été fait par tous les élèves. En plus des observations qui ont été faites, tout le monde a pu apprendre à se connaitre lors de cette belle journée ensoleillée.

Auteur anonyme