Stone balancing : les points de rencontre

Cette année à l’Envol, on met l’accent sur les arts et sur la rencontre avec soi-même. En plus d’avoir un lien avec l’objectif de portage, cela pousse les élèves, chacun à leur façon, à s’épanouir dans quelque chose qui leur parle. Pour une initiation marquée et originale, Mme Johanne Marceau, enseignante à l’école l’Envol, a opté pour un atelier de stone balancing avec Aurélien Biet. Le stone balancing se traduit par l’équilibrage de roches. En retrouvant le principe du trépied, on cherche trois points d’appui sur chaque pierre afin de les équilibrer. Pour des œuvres plus impressionnantes, on peut désaxer les points d’équilibre des pierres et jouer avec leur poids. Des encoches dans chacune d’elles sont aussi nécessaires pour les ancrer les unes dans les autres. Par contre, le stone balancing ne se résume pas seulement à toutes ces techniques.

C’est un art qui nous conditionne à être conscients de nos sens, à être sensibles au vent ainsi qu’à être à l’écoute de notre propre équilibre. Cette rencontre artistique était donc intrigante, mais intéressante pour la plupart. Plusieurs des élèves ont même dit préférer l’approche de l’Envol plutôt que celle de leurs anciennes écoles. C’est alors dans la réussite que les projets commencent. On retire donc de l’espoir de l’équilibre scolaire cette année.

 

Auteur anonyme