Grand succès de participation pour la 6e édition du tournoi régional de Génies en herbe

L’école secondaire Louis-Jacques-Casault était l’hôte de la 6e édition du tournoi régional de Génies en herbe, le vendredi 5 avril dernier. Avec plus de 135 élèves de la première à la cinquième secondaire, regroupés sous 32 équipes de 4 à 5 joueurs, les 7 écoles publiques participantes ont démontré à quel point elles accueillent des jeunes extraordinaires et passionnés. Cela ne représente rien de moins qu’une hausse de participation de plus de 25 % par rapport au tournoi de 2018.

Presque toutes les écoles secondaires de la Commission scolaire Côte-du-Sud étaient représentées, avec les écoles de la Rencontre de Saint-Pamphile, Bon-Pasteur de L’Islet, Louis-Jacques-Casault de Montmagny, Saint-Damien, Saint-Anselme et celle de Saint-Charles. La polyvalente de Saint-François de Beauceville était également présente cette année.

Du côté des résultats, l’école secondaire Louis-Jacques-Casault a remporté les 3 catégories d’âge avec des victoires chaudement disputées en première secondaire contre une équipe de Saint-Damien et contre une équipe de la même école en 4e et 5e secondaire. L’autre finale en 2e et 3e secondaire s’est conclue par une victoire de Louis-Jacques-Casault contre une équipe de Bon-Pasteur.

Du côté individuel, les mérites reviennent à Léonard Aubé de l’école secondaire de Saint-Damien en première secondaire, avec un impressionnant total de 1 600 points récoltés en 5 parties seulement. Le joueur le plus performant en 2e et 3e secondaire fut Noah Plourde (moyenne de 206 points par partie) de l’école secondaire Louis-Jacques-Casault, suivi de très près par son coéquipier Gustav Fortin (moyenne de 202 points/partie). Le même honneur est revenu à Mathis Laverdière de l’école secondaire Louis-Jacques-Casault en 4e et 5e secondaire. Il s’agissait de son 4e titre de meilleur pointeur en 4 ans de participation.

La 7e édition de ce tournoi où les connaissances générales de nos jeunes sont à l’honneur aura lieu le 3 avril 2020 à l’école secondaire Louis-Jacques-Casault.