L’équipe LJC atteint son objectif : la course du Grand défi Pierre Lavoie

Tout a commencé au mois de novembre dernier. L’objectif du projet était de changer les habitudes de vie des élèves en leur permettant de s’entrainer pendant plusieurs mois. Cette façon de faire contribue à créer une habitude chez eux. Au total, 104 élèves de première à la cinquième secondaire et en cheminement particulier de l’école secondaire Louis-Jacques-Casault formaient l’équipe de course LJC. Les six enseignants qui chapeautaient l’équipe offraient six entrainements par semaine. Les élèves devaient donc réaliser deux entrainements de course par semaine, ou un seul, si l’élève pratiquait déjà un sport. Mentionnons que tous les élèves pouvaient être acceptés dans l’équipe, peu importe leur force physique ou leur vitesse.

En février, 85 coureurs poursuivaient les entrainements en vue de la course du Grand défi Pierre Lavoie, même s’ils savaient que seulement 40 d’entre eux auraient la chance de se rendre à cette étape. Voilà une belle preuve de persévérance. Froid, neige, vent et glace, rien n’arrêtait les jeunes sportifs de Louis-Jacques-Casault. Deux sorties spéciales ont été offertes aux élèves pendant l’année : la montée du Pain de sucre en raquettes et un jogging dans le Vieux-Québec. Ces activités ont permis aux élèves de tisser des liens entre eux.

C’est donc le weekend dernier, soit les 11 et 12 mai, que les 40 jeunes choisis par le biais d’un tirage au sort ont participé à la course à relais constituée de 270 km entre Québec et Montréal. La course s’est réalisée de façon continue, soit de nuit et de jour. Chaque élève a couru sensiblement le même nombre de kilomètres, soit 26 ou 28 kilomètres. La course s’est réalisée à tour de rôle, en équipe de deux ou de quatre. Les élèves couraient 2 km, puis retournaient à l’autobus pour se reposer et manger. À leur arrivée au Stade olympique de Montréal, les coureurs ont eu droit à un accueil grandiose.

L’équipe LJC remercie les Enfants d’cœur ainsi que plusieurs entreprises de la région pour leur soutien financier.